Avant le raid

kmar
Kemar en hiver 1990

Hiver 1990-91 : Pendant que mes amis de Fort-Mahon pratiquaient tous les jours les sports de voile, j’étais commercial à Amiens pour une société de bureautique. Je les retrouvais uniquement le week-end. Vers le mois de mai, quand j’ai vu l’ambiance qui se profilait, j’ai arrêté mon job d’un commun accord avec mon employeur. Plus qu’un été radieux, j’allais vivre une année sabbatique avec toute la bande. C’est à ce moment qu’un certain « Beetlejuice »  m’attribua le surnom de « Kemar » .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eté 1991 : sessions planche à voile au Crotoy où beaucoup d’idées ont commencé à surgir

Hiver 1991-92 : entre soirées, délires et sessions voile, de nombreuses idées loufoques et envies d’aventures nous faisaient rêver. Jusqu’au jour ou « Backy » nous expliqua que son rêve était de faire le raid qu’avait réalisé Arnaud de Rosnay en Mauritanie. En présence de Gildas, je n’eus l’idée que de répondre « CHICHE » ! A ce moment ce n’était qu’une plaisanterie de ma part, mais pour « Backy » ce n’en était pas une. Il me prit au mot et me fournit peu de temps après une lettre de motivation accompagnée d’une copie du livre « Tout m’est défit » d’Arnaud de Rosnay, dont un chapitre parle de ce fameux raid.

plage
Inscription au sol : Nouadhibou

Courant 1993, alors que nous avancions sur l’organisation de la chose, « Backy » découvre un article dans le journal « Les Dernières Nouvelles d’Alsace » où un projet similaire semble voir le jour avec Olivier Gourio. Après rencontres et discussions, les deux projets fusionnèrent.

Une nouvelle bouleversa notre plan avec l’abandon de « Backy » . Fortement déçus que notre pote ne puisse nous suivre, nous comprenions tout à fait ses motivations. Il fallut le remplacer. Ce sont deux amis, Laurent Courtois et Laurent Delabre, avec qui je me déplaçais en compétitions, qui me suggérèrent Catherine Lefevre alors championne du monde en titre « Classe 7 » . Après rencontre avec cette charmante sportive l’affaire était réglée. Plusieurs séances d’entrainement furent programmées à Fort-Mahon et Berck-sur-Mer d’où est originaire Catherine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Septembre 1994 : sessions d’entrainement à Berck et Fort Mahon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *