Direction Nouakchott

Lundi 24 octobre : De la piste en plein désert nous passons à la côte, de Nouamghar à Nouakchott. A l’époque, il n’y avait aucune autoroute et le seul accès sur ce territoire était la côte praticable à marée basse. Non loin de Nouamghar, nous nous arrêtons devant les dunes gigantesques de Mahara, sur lesquelles nous décidons de faire des clichés. En comparaison, la dune du Pilat fait office de « dunette ».

Le soir à 18h30, nous sommes obligés d’arrêter à Tiouilit, village de pêcheurs, car il existe une interdiction de rouler la nuit pour préserver les mulets.

Mardi 25 octobre : Tout comme la veille, nous longeons avec grandes difficultés la côte, car le vent est très faible et vient du nord, donc vent arrière. Tels des Shadoks, nous devons pomper et pomper… A trois endroits différents, une halte bienvenue nous permet de prendre des photos à côté des épaves qui, au fur et à mesure de l’ensablement, s’éloignent de la mer.

A marée haute, c’est la pause. Un échange se créé entre nous et les guides : ils nous apprennent à jouer au jeux de dames mauritanien et nous leur apprenons à monter sur un speed sail. Le soir nous bivouaquons avec au loin les lueurs de Nouakchott.

ADR

Comparaison

Sur le bord de la piste qui suit la plage… la présence d’un chalutier espagnol échoué… Arnaud de Rosnay  15 ans plus tard, le chalutier est fidèle au rendez-vous. Bien que le vent soit absent nous avons tout de même pris des clichés sur ce lieu qui, à nos yeux, est culte.

Mercredi 26 octobre : Nous arrivons par la plage en passant dans un premier temps par le village des pêcheurs de Nouakchott. Très rapidement un attroupement de pêcheurs se forme autour de nous. Nous essayons d’approcher le centre ville avec nos speeds, mais à cause de la circulation nous mettons pied à terre très rapidement. Après plusieurs nuits de bivouacs et un roulage éprouvant à cause du manque de vent, une nuit à l’hôtel El Aman nous permet un repos bien mérité.


APPEL SPECIAL

J’aimerai retrouver les propriétaires de cette deudeuche vue dans Nouakchott le 26 ou 27 octobre 1994, afin de un lien avec cette bande d’aventuriers.

Un commentaire sur « Direction Nouakchott »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *